La couleur à l'or

Tout le monde sait que l’or métallique est jaune. Mais les chercheurs savent aussi conditionner l’or. Bichromatics a ainsi créé des pigments liquides 100% à base d’or ou d’argent qui offrent une palette de couleurs étonnante. Ce sont les couleurs plasmoniques: des couleur non-organiques et inaltérables.

Le bichromatisme

Qu'est-ce qu'un matériau bichromatique ? C'est un matériau translucide qui apparaît avec deux couleurs : la couleur perçue en transparence et celle perçue en réflexion sont complémentaires.

La colorimétrie

La maitrise de la couleur repose sur une expertise en colorimétrie issue des laboratoires de recherche et de la passion pour l’enseignement des fondateurs de Bichromatics.

L'effet plasmon

Cette proprieté physique donne à l'or des couleurs remarquables que ce soit blue saphir, rouge rubis, ou orange saumon.

Une couleur en cache une autre

Notre expertise en nanotechnologiesnous permet de façonner la matière pour obtenir des matériaux aux couleurs uniques. Unique, la technologie breveté bichromatics permet de créer un film orangé, qui projette une ombre bleue.

Effet d’éclairage sur une tige bichromatique : le matériau est bleuté, et prend une teinte chaude orangée, quand un pinceau lumineux vient le caresser.

Basculement de couleur sur une pastille bichromatique : la pastille est d’un beau bleu pâle quand on l’observe par transparence, et sa couleur bascule vers l’orange-saumon, une fois posée sur un matériau noir. Le fond noir fait ressortir sa couleur orangée en réflexion.


Qui sommes nous ?

Bichromatics est né de l’émerveillement de deux chercheurs pour la couleur et des impacts visuels inattendus engendré par des particules d’or. Olivier Pluchery est professeur de physique à Sorbonne Université. Il est passionné par les interactions de la lumière avec des nano-sphères d’or qu’il utilise pour amplifier les ondes lumineuses ou pour réguler des flux d’électrons. Il sait ainsi calculer et prédire la couleur de ces nano-sphères. Hynd Remita est directrice de recherche à l’université Paris-Saclay. Elle concentre sa recherche sur les propriétés chimiques des nano-sphères d’or ou d’autres métaux. En particulier elle a mis au point de nombreuses méthodes de synthèses de et peut produire des pigments à base de métaux précieux aux couleurs envoutantes.

Hynd et Olivier ont animé ensemble de nombreuses conférences expérimentales, touchant des publics de jeunes, d’adultes ou d’experts. Et jamais la fascination pour les couleurs produites par l’or et l’argent ne s’est démentie de la part de ces publics. Bichromatics propose des solutions pour commercialiser ces couleurs envoutantes.

Les actualités

Salon Révélations

Bichromatics sera au salon des métiers d'art et création

Positionnant le créateur comme central, Révélations porte un regard nouveau et crée un environnement où la création contemporaine mondiale rencontre son marché et se révèle au grand public. Lieu de dialogues, d’échanges et de découvertes, une programmation culturelle particulièrement riche dévoile toute la singularité et l'audace des métiers d’art contemporain.

Salon Vivatech

Bichromatics sera au salon

VivaTech est un salon consacré à l'innovation technologique et aux start-ups. Il se tiendra à Paris Expo Porte de Versailles, à Paris.

Finalistes de The Cosmetic Victories

Les lauréats de The Cosmetic Victories 2018

Le concours "The Cosmetic Victories" permet au pôle de se revivifier en drainant de jeunes talents, tous incroyables d’audace, d’originalité et de maturité, issus de l’excellence scientifique mondiale, travaillant dans la pluridisciplinarité, parfois aux frontières de la cosmétique, réconciliant recherche publique et développements privés

Recherche artiste intéressé par les nanoparticules

Rencontre avec Anaïs Lehoux

Suite de nos échos à la soirée de présentation de l’appel à projets Coup de pouce de La Diagonale de Paris-Saclay, qui s’est déroulée le 17 janvier dernier, à travers le témoignage d’une jeune chercheuse, qui s’est lancée dans la création d’une start-up dans le domaine des nanoparticules

Ambrosia et lycurgue emballent vos cosmétiques

La coupe de Lycurgue

Nous avons sollicité Olivier Pluchery afin de connaitre sa perception de l’activité de transfert ainsi que Christophe Masson, directeur scientifique du pôle de compétitivité Cosmetic Valley qui a apporté un regard d’expert sur le programme, pour nous faire part de sa vision sur le lien entre la recherche et les entreprises.


Se tenir informé